Films et Programmes

Téléchargements

Inscription Newsbobine


Les tarifs

Carte d'adhésion annuelle

- Adulte : 15 €
- Jeune : 5 €

Les cartes 2017/2018 sont disponibles à la vente aux horaires d'ouverture habituels du cinéma AXEL

Tarifs adhérents

- 5,20 € pour tous les films programmés au cinéma Axel
- Tarif réduit en vigueur pour tous les films à l'affiche des 5 Nef

Phoenix

Un film de Christian Petzold

Avec Nina Hoss, Ronald Zehrfeld, Nina Kunzendorf ...

Allemagne - 2015 - 1h38. Sortie France : 28 Janvier 2015

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Nelly, une survivante de l'Holocauste revient chez elle sous une nouvelle identité. Elle découvre que son mari l'a trahie...

More details

Projection : Jeudi 28 Mai 2015 - 19h00 - 21h00

Nelly Lenz est une survivante des camps ; elle revient littéralement d’entre les morts. Elle n’a d’ailleurs plus son visage d’antan : défigurée, elle a dû subir une lourde opération. Quand, en juin 1945, dans un cabaret berlinois (Le Phoenix) elle se retrouve face à son mari Johnny qui la croit morte, ce dernier ne la reconnaît pas mais décèle cependant des airs de ressemblance qu’il décide aussitôt d’exploiter...

Pour son dernier long métrage le cinéaste Christian Petzold remonte une fois de plus dans le passé troublé de l’Allemagne : Contrôle d’identité évoquait la survie d’une famille d’anciens terroristes des années 70-80. Barbara se situait dans l’Allemagne de l’Est des années 80. Phoenix se déroule quelques années après la Seconde Guerre mondiale, au moment où le pays alors en ruine, à l’image de son héroïne, essaie de se reconstruire. L’histoire de Nelly puise en partie sa trame dans le roman Le Retour des cendres de Hubert Monteilhet. Elle se fait l’écho de celle d’un pays qui tente de renaître de ses cendres après le nazisme et la Shoah. La défiguration de Nelly est précisément là pour figurer en creux l’horreur des camps. Le destin de l’héroïne de Phoenix, confrontée à un mari qui ne veut rien voir, rappelle aussi l’aveuglement qui vient après l’horreur, et la lutte des victimes pour ne pas être réduites à l’état de spectres invisibles.

Christian Petzold fait de nouveau appel à son actrice fétiche, sa Barbara, Nina Hoss, pour incarner Nelly Lenz, une survivante, une amoureuse qui tente de reprendre corps. Dans ce long métrage au fort ancrage historique, il privilégie souvent le huis clos pour rendre sensibles, à l’échelle de ses personnages, les questions posées par cette période troublée.

Dans cette partition difficile, Phoenix joue avec subtilité les notes du mélodrame.

Sources : Les Inrocks - Télérama – Le Monde du 27 janvier 2015