Films et Programmes

Téléchargements

Inscription Newsbobine


Les tarifs

Carte d'adhésion annuelle

- Adulte : 15 €
- Jeune : 5 €

Les cartes 2016/2017 sont disponibles à la vente aux horaires d'ouverture habituels du cinéma AXEL

Tarifs adhérents

- 5,20 € pour tous les films programmés au cinéma Axel
- Tarif réduit en vigueur pour tous les films à l'affiche des 5 Nef

La isla mínima (Marshland)

En avant première

Un film de Alberto Rodríguez

Scénario de Rafael Cobos, Alberto Rodríguez

Avec Javier Gutierrez (Juan), Raúl Arévalo (Pedro) , María Varod (Trinidad), Perico Cervantes (Padre Trinidad) , Jesús Ortiz (Andrés)

Espagne - 2015 - 1h44. Sortie France : 15 Juillet 2015

Deux flics que tout oppose, dans l'Espagne post-franquiste des années 1980, sont envoyés dans une petite ville d'Andalousie  pour enquêter sur l'assassinat sauvage de deux adolescentes pendant les fêtes locales. Au coeur des marécages de cette région encore ancrée dans le passé, parfois jusqu'à l'absurde et où règne la loi du silence,  ils vont devoir surmonter leurs différences pour démasquer le tueur.

More details

Projection : Jeudi 2 Juillet 2015 - 19h00 - 21h00

10 Goya 2015 dont meilleur film, meilleur réalisateur, scénario, musique, montage... Prix de la meilleure image, prix d'interprétation masculine à J. Gutiérrez, San Sebastián 2014 Prix de la critique et prix spécial police, Beaune 2015

En Andalousie, au début des années 1980, deux adolescentes disparaissent mystérieusement au cours de la fête du village. Les indices sont minces pour les deux détectives chargés de l’enquête.

Alberto Rodriguez pose sa caméra dans la région touristique de l’Isla Minima, au sud de l’Espagne là où le Guadalquivir, après avoir traversé une nature encore sauvage, va se jeter dans l’océan Atlantique.

Région à l’écart des grands axes de communication mais région de rencontre des contraires. Les marais côtiers humides bordent les steppes sèches et les eaux douces du fleuve se mêlent aux eaux marines. C’est là que se retrouvent deux détectives moustachus tout aussi différents que les eaux en question ; là encore qu’ils côtoient des personnages de la vie ordinaire et d’autres plus étranges comme cette médium « qui voit des choses et parle aux morts ».

L’environnement semble paisible mais pénibles sont les poursuites dans les graminées rugueuses du marais et sur la croûte poussiéreuse des lacs temporairement asséchés. Les maisons se ferment aux visiteurs, certaines sont réputées hantées. Comment mener à bien une enquête dans ce milieu inhospitalier où règne la loi du silence ?

Alberto Rodriguez situe sa fiction dans une Espagne qui vit les premiers pas de sa jeune démocratie alors que les années Franco restent prégnantes dans les esprits. Une période difficile pour le pays dont les territoires n’évoluent pas tous au même rythme. Injustice et violence pour les uns, justice et apaisement chez d’autres.

Action, suspens, approche psychologique, analyse sociétale, une nature superbement photographiée, des acteurs convaincants... ce polar a bien des ingrédients qui expliquent sa moisson de récompenses et son classement comme meilleur film de l’année pour les professionnels du cinéma espagnol.

Texte : Jean-Luc Chemorin, festival de Beaune, 27 mars 2015 Sortie nationale : 15 juillet 2015