Films et Programmes

Téléchargements

Inscription Newsbobine


Les tarifs

Carte d'adhésion annuelle

- Adulte : 15 €
- Jeune : 5 €

Les cartes 2017/2018 sont disponibles à la vente aux horaires d'ouverture habituels du cinéma AXEL

Tarifs adhérents

- 5,20 € pour tous les films programmés au cinéma Axel
- Tarif réduit en vigueur pour tous les films à l'affiche des 5 Nef

Red Amnesia

( Chuang ru zhe )

Un film de Xiaoshuai Wang

Scénario de Lei Fang, Xiaoshuai Wang

Avec Yuanzheng Feng, Yibo Han, Su Ying Huang ...

Chine - 2016 - 1h50. Sortie France : 4 Mai 2016

Deng, retraitée têtue, semble compenser le vide laissé par la mort de son mari par une activité de chaque instant, dévouée à organiser la vie de ses enfants et petits-enfants. Sa vie est bouleversée le jour où elle commence à recevoir de mystérieux appels anonymes et à être suivie lors de ses sorties quotidiennes...

More details

Projection : Jeudi 2 Juin 2016 - 19h00 - 21h10

Deng Meijuan est une vieille dame comme beaucoup d’autres, qui vit seule depuis que son mari est décédé il y a peu, et qui a du mal à se faire à la vie moderne et à celle de ses enfants.
Son fils aîné, Da Jun, mène l’existence sans histoire d’un petit bourgeois chinois moyen dont la femme supporte difficilement sa belle mère intrusive.

Avec son cadet, Xia Bing, les relations sont conflictuelles. Meijuan n’accepte pas son homosexualité, sujet qu’elle se refuse à aborder, le laissant dans le non-dit, comme tant d’autres choses. Cette petite vie réglée au rythme des visites imposées aux uns et aux autres est soudain perturbée par des coups de fil, intempestifs et répétés, d’un individu qui reste au téléphone sans articuler un mot. Les fils de Meijuan comme la police prennent ses plaintes pour les divagations d’une vieille dame qui perd un peu la tête. Et pourtant ...

Troisième film de Wang Xiaoshuai portant sur la période de la Révolution Culturelle, Red amnesia ( le titre chinois signifie en français « l’intrus » ), est resté coincé dans un tiroir pendant 2 ans. Pourtant, la censure s’est montrée clémente avec le scénario: le réalisateur affirme n’avoir pas eu à retoucher des scènes. Mais elle a tiqué sur certains mots, comme " justice", qui a dû être retiré des dialogues sauf dans une tirade à la fin. « Demander justice » renvoie le Parti Communiste chinois à ses responsabi- lités, mais celui-ci considère avoir statué définitivement sur les excès de la période maoïste alors qu’approche l’anniversaire du déclenchement de la Révolution Culturelle, le 16 mai 1966.

Jouant sur les ressorts du thriller et du suspens, le film plonge dans la mémoire noire de la Chine, se focalisant peu à peu sur une action irréparable du passé qui se cristallise dans le présent.

La réussite de Red amnesia tient en grande partie à son interprétation et, en premier lieu, à la personnalité de celle qui interprète l’héroïne, Lü Zhong. Merveilleuse actrice dont le visage même semble marqué par les souffrances du passé et dont la présence nous attache à cette histoire forte et profondément touchante.

Sources : Télérama, Le Monde, Les Inrockuptibles du 4 mai 2016