Films et Programmes

Téléchargements

Inscription Newsbobine


Les tarifs

Carte d'adhésion annuelle

- Adulte : 15 €
- Jeune : 5 €

Les cartes 2017/2018 sont disponibles à la vente aux horaires d'ouverture habituels du cinéma AXEL

Tarifs adhérents

- 5,20 € pour tous les films programmés au cinéma Axel
- Tarif réduit en vigueur pour tous les films à l'affiche des 5 Nef

Un beau soleil intérieur

Un film de Claire Denis

Scénario de Claire Denis, Christine Angot,

Avec Juliette Binoche, Xavier Beauvois, Philippe Katerine...

France - 2017 - 1h34. Sortie France : 27 Septembre 2017

Isabelle, divorcée, un enfant, cherche un amour. Enfin un vrai amour.

More details

Projection : Jeudi 28 Septembre 2017 - 19h00 - 21h00

Prix SACD, Quinzaine des Réalisateurs, Cannes 2017

Isabelle, divorcée, un enfant, cherche un amour. Enfin un vrai amour...
Le synopsis tient en une phrase et pourtant, à partir de celui-ci, quatre femmes, Claire Denis (mise en scène), Juliette Binoche (jeu), Christine Angot (écriture) et Agnès Godard (lumière), construisent un film séduisant , léger, étonnamment harmonieux et plein de charme.
Claire Denis, la réalisatrice, nous avait habitués jusqu’à présent à un cinéma d’auteur souvent brillamment intellectualisé. Un beau soleil intérieur reste dans la même veine mais le résultat est, cette fois-ci, tout autre car le film nous emporte du côté de la comédie sentimentale dépressive et discursive, quelque part entre Woody Allen et Chantal Akerman.
Isabelle, le personnage principal, est une quinquagénaire, très à fleur de peau qui navigue à vue dans une sociologie et une topographie parisiennes où les bars, les appartements, les maisons de campagne, les galeries, les restaurants sont interchangeables. Elle passe ainsi d’un amant à l’autre au risque de se briser. 

Avec ce scénario qui entremêle plusieurs histoires, toute la difficulté était d’éviter le côté film à sketches avec un défilé d’acteurs connus dans les bras d’une Juliette Binoche rayonnante et exprimant toutes les facettes de son talent. Mais Claire Denis parvient à contourner cet écueil, car comme le souligne Philippe Rouyer dans Positif « le film témoigne plutôt des pièges de la séduction et de la difficulté pour les deux
sexes à trouver un équilibre amoureux passé la quarantaine. Souvent, la mise en scène s’efface derrière la virtuosité des dialogues de Christine Angot et de l’abattage de Juliette Binoche.

Présente dans toutes les scènes, cette dernière nous donne envie de connaître la suite des aventures de son personnage. Jusqu’à sa rencontre avec Gérard Depardieu, extraordinaire en médium qui fait brusquement souffler sur le film un vent de folie. »