Films et Programmes

Téléchargements

Inscription Newsbobine


Les tarifs

Carte d'adhésion annuelle

- Adulte : 15 €
- Jeune : 5 €

Les cartes 2017/2018 sont disponibles à la vente aux horaires d'ouverture habituels du cinéma AXEL

Tarifs adhérents

- 5,20 € pour tous les films programmés au cinéma Axel
- Tarif réduit en vigueur pour tous les films à l'affiche des 5 Nef

Les Marins perdus

En présence de la réalisatrice, Claire Devers - En partenariat avec l'Espace des Arts

Un film de Claire Devers

Scénario de Claire Devers

Avec Bernard Giraudeau, Marie Trintignant, Audrey Tautou, Predrag 'Miki' Manojlovic, Sergio Peris-Mencheta….

France - 2003 - 1h47. Sortie France : 12 Novembre 2003

L'Aldébaran est un vieux bateau relégué depuis de longs mois dans le port de Marseille. Etrangers, sans droits, séparés de leur famille, les marins croupissent, sans le sou, dans la promiscuité et le dénuement le plus total.
Lorsqu'ils sont débauchés, seuls deux d'entre eux restent à bord : Abdul Aziz, le capitaine libanais, un homme dur et respecté, et Diamantis, son second, un Grec très indécis et presque contemplatif, marin par tradition et par goût.

More details

Projection : Lundi 8 Janvier 2018 - 19h30

Les Marins perdus

 

Depuis plusieurs mois, l’Aldebaran, un vieux cargo est relégué au fond du port de Marseille. En attendant de toucher leur pécule, les marins croupissent à bord, dans le plus grand dénuement. Une fois les quelques sous partagés, seuls restent sur le bateau, Abdul Aziz, le capitaine libanais et son second Diamantis, le Grec. Forcés par les circonstances, les deux hommes s’observent, sondent leur âme respective... jusqu’au retour impromptu de Nedim, le jeune Turc de l’équipage, insolent de jeunesse et de joie de vivre.

Les Marins perdus est adapté d’un roman de Jean-Claude Izzo (décédé en 2000). À la lecture de l’ouvrage, la réalisatrice se souvient de sa réaction : « Tout de suite, le déclic a eu lieu. Pour moi , ce monde de marins était une métaphore d’un monde d’hommes enfermés dans des fratries, qui se protègent pour ne pas retenter un enjeu amoureux vers une femme, dans une histoire personnelle, singulière et individuelle».

Avant que le tournage ne débute, Claire Devers a d’abord recherché le cargo où se situerait l’histoire. Filmer un tel bateau n’était pas anodin, car il s’agit d’un " lieu de vie ", rarement montré au cinéma. Le cargo, personnage à part entière, est le lieu qui cristallise toutes les interrogations et les angoisses.

Avec Les Marins perdus, Claire Devers met à nouveau en scène des hommes ayant noué de forts liens d’amitié. Cette thématique, on la retrouve dans deux précédents longs métrages, Noir et Blanc 1986, qui traite d’une relation sado-masochiste entre un jeune homme blanc et son masseur noir et Max et Jérémie (1992), l’histoire d’une complicité entre deux tueurs.

Dans ce huis clos fascinant et oppressant, les marins sont tiraillés entre deux univers : la ville et la mer, la femme et les hommes, la fuite et la quête. Les personnages sont authentiques et magnifiquement campés et nous, spectateurs, serons heureux de retrouver la lumineuse Marie Trintignant et le regretté Bernard Giraudeau dans ce film d’une grande intensité et d’une profonde lucidité.

Sources : Dossier de presse, avoir-alire.com 



Notre invitée: Claire Devers , réalisatrice, scénariste, metteur en scène

Claire Devers, née à Paris, est réalisatrice et scénariste. Elle obtient une maîtrise de philo- sophie qu’elle complète par une formation en esthétique à la faculté de Vincennes. Puis elle suit les cours de l’IDHEC, école de cinéma devenue aujourd’hui la Femis.

Elle reçoit pour son premier film Noir et Blanc, les grands prix des festivals de Belfort et de Turin, le prix du jury à Grenoble et la Caméra d’Or au Festival de Cannes en 1986. Suivront Chimère avec Béatrice Dalle et Max et Jérémie avec Philippe Noiret et Christophe Lambert.

En 1995, elle réalise pour la télévision Le crime de Monsieur Stil d’après l’oeuvre originale de Georges Simenon puis la comédie dramatique Mylène, en 1996.
En 1999, elle dirige Dominique Blanc et Denis Podalydès dans le téléfilm La voleuse de Saint-Lubin.

Elle adapte au cinéma en 2002 Les marins perdus, roman de Jean-Claude Izzo.
En 2006, elle tourne avec Denis Podalydès et Dominique Blanc une adaptation d’Henry James :
Le Pendu.
Elle collabore avec Arte, alors que Pierre Chevalier est directeur des projets de la chaîne culturelle et en 2009, dans la collection « Suite Noire », elle réalise Envoyez la fracture avec Laurent Stocker et Clotilde Hesme, adapté d’un roman de Romain Slocombe.
En 2011, elle présente une drôle de fable avec Grégory Gadebois et Julie-Marie Parmentier :
Rapace qui est remarqué dans plusieurs festivals (FIPA 2012, Luchon 2012).

C’est pendant un tournage en Afrique du Sud en 1994, qu’elle rencontre les acteurs du Market Theater. Grandit alors son intérêt pour le théâtre, que ce soit à travers ses collaborateurs mais surtout grâce aux acteurs avec lesquels elle travaille dorénavant: Catherine Hiegel, Marcel Bozonnet, Dominique Blanc, Dominique Reymond, Denis Podalydès, Laurent Stocker, Judith Chemla, Clotilde Hesme, Gregory Gadebois...

Bluebird est sa première mise en scène théâtrale.

Bluebird

Création du 16 au 18 Janvier 2018 à 20h/ Théâtre du Port Nord Infos- reservation Billetterie ESPACE DES ARTS: 0385425212 billetterie@espace-des-arts.com www-espace-des-arts.com