Films et Programmes

Téléchargements

Inscription Newsbobine


Les tarifs

Carte d'adhésion annuelle

- Adulte : 15 €
- Jeune : 5 €

Les cartes 2017/2018 sont disponibles à la vente aux horaires d'ouverture habituels du cinéma AXEL

Tarifs adhérents

- 5,20 € pour tous les films programmés au cinéma Axel
- Tarif réduit en vigueur pour tous les films à l'affiche des 5 Nef

Tesnota, une vie à l'étroit

( Tesnota )

Un film de Kantemir Balagov

Scénario de Kantemir Balagov, Anton Yarush

Avec Atrem Cipin, Olga Dragunova, Veniamin Kac ...

Russie - 2017 - 1h58. Sortie France : 7 Mars 2018

1998, Nalchik, Nord Caucase, Russie. 
Ilana, 24 ans, travaille dans le garage de son père pour l'aider à joindre les deux bouts. Un soir, la famille et les amis se réunissent pour célébrer les fiançailles de son jeune frère David. Dans la nuit, David et sa fiancée sont kidnappés et une rançon réclamée. Au sein de cette communauté juive repliée sur elle-même, appeler la police est exclu. Comment faire pour réunir la somme nécessaire et sauver David ? Ilana et ses parents, chacun à leur façon, iront au bout de leur choix, au risque de bouleverser l'équilibre familial.

More details

Projection : Jeudi 29 Mars 2018 - 19h00 - 21h10

Prix de la critique internationale. Un Certain Regard, Cannes 2017

Entre la mer Noire et la mer Caspienne se dressent les montagnes du Caucase. Là, se situent sept républiques autonomes de la fédération de Russie. Ilana vit dans la capitale de l’une d’elles, Naltchik, la plus importante ville de la république de Kabardo-Bal- karie. Au sein de sa communauté juive, elle répare des voitures en bonne entente avec son père. Mais sa vie bascule le soir où son jeune frère et sa fiancée sont kidnappés par des Kabardes appartenant à la majorité musulmane sunnite...

« N’oubliez-pas qu’il existe des communautés dans un pays comme le mien et que les hommes y ont un cœur comme le vôtre. » * Le jeune cinéaste Kantemir Balagov place ses personnages dans une ville qu’il connaît bien : il y est né il y a 27 ans. Le choix du lieu de sa fiction n’est donc pas lié au hasard, pas davantage que le choix de l’époque : « Je situe cette histoire en 1998, parce que nous sommes alors quelques années après la chute de l’URSS. Or je voulais montrer cette petite communauté, placée dans un contexte géographique dur et cruel, qui cherche à se repositionner au travers des conflits interethniques. » *

Ainsi, tous les choix arrêtés par ce réalisateur perfectionniste se justifient.
Le scénario est construit de manière à établir un subtil parallèle entre l’Etat et la famille. Une famille chaleureuse et unie mais dans laquelle des volontés d’émancipation apparaissent et un imprévu complique les relations et impose des décisions douloureuses.

La dramaturgie s’appuie sur des partis pris artistiques au niveau des cadrages, des éclairages et des couleurs. Plus qu’un cinéaste, la mise en scène révèle un auteur.
Les acteurs, professionnels ou non, jouent des personnages correspondant à leur communauté : les Juifs sont joués par les Juifs, les Kabardes par les Kabardes. Darya Zhovner, fraîchement sortie de ses études à l’institut de théâtre de Moscou, incarne une saisissante Ilana sur le visage de laquelle se lisent sentiments contradictoires et changements psychologiques.

Avec Tesnota – Une vie à l’étroit, assistons-nous au tout début de carrières prometteuses ? A suivre...

* Propos recueillis au festival Premiers Plans d’Angers le 18 janvier 2018. Texte : Jean-Luc, 21 janvier 2018 - Sortie nationale : 07 mars 2018.