ASSOCIATION CHALONNAISE POUR LE CINEMA

Sous le ciel d’Alice

jeudi 1 juillet 2021

14:00 et 19:00

La bobine partenaire

La bobine fait la fête du cinéma

4€ la place dès le premier film !

Résumé : Dans les années 50, la jeune Alice quitte la Suisse pour le Liban, contrée ensoleillée et exubérante. Là-bas, elle a un coup de foudre pour Joseph, un astrophysicien malicieux qui rêve d'envoyer le premier libanais dans l'espace. Alice trouve vite sa place dans la famille de ce dernier. Mais après quelques années de dolce vita, la guerre civile s'immisce dans leur paradis...

Pays : France

Année : 2021

Durée : 1h30

Date de sortie en France : 30 juin 2021

Réalisateur : Chloé Mazlo

Scénario : Yacine Badday, Chloé Mazlo

Image : Hélène Louvart

Musique : Bachar Khalifé

Avec : Alba Rohrwacher, Wajdi Mouawad...

Prix / distinctions : Label Cannes 2020. Prix France 24, festival de Rome 2021.


Fiche
bobine

Quand Alice arrive au Liban, elle y rencontre des merveilles, à commencer par ce pays ensoleillé qu’elle découvre et Joseph, un astrophysicien lunaire avec qui elle va « prendre racine »… Mais plusieurs années plus tard, la guerre civile éclate, brisant peu à peu le bonheur et l’équilibre familial.

Chloé Mazlo et le Liban, c’est une histoire d’amour et avant tout une histoire de famille. Dans ses courts métrages d’animation, la réalisatrice évoquait déjà l’histoire passée du pays de ses origines. Sous le ciel d’Alice, son premier long métrage, lui donne l’occasion de ressusciter le Liban qu’elle n’a pas connu, ce pays que ses grands-parents lui ont décrit comme un paradis perdu. Les récits idéalisés de la vie d’avant-guerre mais aussi de la folie fratricide qui a suivi ont ainsi nourri son imaginaire et sa fascination pour un Liban disparu.

Pour donner vie à ce qui s’apparente pour elle à un conte d’enfance et lutter contre une vision trop naturaliste d’une tranche d’histoire, Chloé Mazlo utilise les moyens artisanaux propres au cinéma. L’artifice du tournage en studio, le grain de la pellicule argentique et la poésie du stop motion (animation image par image) concourent ainsi à donner à cette chronique familiale sa sensibilité et sa fantaisie.

Le personnage d’Alice est très inspiré de la grand-mère de la réalisatrice. Cette jeune Suisse, partie à Beyrouth en tant que nurse dans les années 50, a eu le coup de foudre à la fois pour le pays et pour celui qui allait devenir son mari. Par ses choix, ses élans romantiques, elle est apparue très vite à Chloé Mazlo comme une source d’inspiration incontournable. Pour incarner Alice, la réalisatrice a choisi la diaphane Alba Rohrwacher, actrice italienne d’origine allemande, qui s’est vite sentie en phase avec cette aïeule tombée amoureuse du Liban. Pour interpréter le rôle de Joseph, Chloé Mazlo a convaincu le grand dramaturge d’origine libanaise Wajdi Mouawad d’accepter de faire l’acteur.

Sélectionné à la Semaine de la Critique en 2020, Sous le ciel d’Alice trouve le bon équilibre entre humour et mélancolie pour évoquer de manière personnelle et attachante l’histoire complexe d’un pays déchiré.

 

Sources : Dossier de presseMediapart 26 octobre 2020 – Utopia Bordeaux n°213

Regarder la
bande-annonce

Evénement
associé

Fête du cinéma 2021