ASSOCIATION CHALONNAISE POUR LE CINEMA

Ennio

jeudi 30 juin 2022

16:00 et 19:30

En avant-première

Résumé : Pendant les cinq années du tournage d’Ennio, Guiseppe Tornatore a voyagé à travers le monde pour interviewer plus de soixante-dix cinéastes et musiciens sur la vie et l’œuvre d’Ennio Morricone : de Wong Kar-Wai à Clint Eastwood, de Bernardo Bertolucci à Bruce Springsteen......Ces entretiens sont coupés de fragments de vie privée, d’extraits de films, d’archives inédites sur une carrière de plus de 70 ans.

Pays : Italie

Année : 2022

Durée : 2h36

Version : VOST

Date de sortie en France : 6 juillet 2022

Réalisateur : Guiseppe Tornatore

Scénario : Guiseppe Tornatore

Image : Giancarlo Leggeri, Fabio Zamarion


Fiche
bobine

C’est l’itinéraire d’un enfant contrarié…qu’on aimerait tous emprunter !
A 8 ans, Ennio Morricone voulait être médecin, mais son père l’obligea à souffler dans la trompette. Devenu musicien accompli après le Conservatoire, c’est surtout à la musique classique qu’il s’intéresse, et principalement dodécaphonique (musique contemporaine, pour faire simple), pourtant c’est vers la musique de film qu’il va s’orienter pour des raisons alimentaires, et devenir le « maestro » aux 500 bandes originales, universellement reconnu.
Sergio Leone disait de son ancien camarade de classe : « Ennio est l’un de mes meilleurs scénaristes », ce qu’on peut comprendre car le compositeur écrivait toutes ses musiques avant le tournage, sur les seules données du scénario dont il devenait un élément modulateur essentiel. Avec la trilogie des Dollars et celle des Il était une fois, leur collaboration les mena jusqu’à une célébrité jamais démentie, mais la musique de Morricone a nourri aussi les films de bien d’autres réalisateurs, Roland Joffé, Brian De Palma, Terrence Malik, les frères Taviani, Bertolucci, Scorcèse, Pasolini,Tarantino…
Giuseppe Tornatore travaille avec Ennio Morricone en 1988 pour son mémorable Cinéma Paradiso ; onze autres films vont voir leurs talents se conjuguer, c’est dire si le réalisateur était à même d’entreprendre ce titanesque documentaire, à la mesure de l’œuvre du maestro.
Il met en scène sans ordre chronologique de nombreux témoignages, extraits de films et de concerts, mais c’est surtout autour d’un long entretien avec le compositeur que le film prend une dimension remarquable, nous faisant découvrir toutes les facettes d’un homme au profil austère qui livre ici ses inspirations, sa soif d’expériences nouvelles, sa méthode de travail toute particulière. On pénètre dans son intimité pour mieux comprendre la richesse et la portée de sa musique.
Ecoutez les mélodies d’Ennio Morricone les yeux fermés, et vous reverrez dans le détail les scènes de films qui correspondent. Ce compositeur unique en son genre a peut-être essayé de nous dire :
– Le cinéma, ça s’écoute !

 

Sources : Positif 06/2022 , La Croix 07/2020

Regarder la
bande-annonce