Logan Lucky

lundi 29 janvier 2018

19:00 et 21:10

La bobine partenaire

Dans le cadre du Festival Télérama: 3€50

Résumé : Deux frères pas très futés décident de monter le casse du siècle : empocher les recettes de la plus grosse course automobile de l’année. Pour réussir, ils ont besoin du meilleur braqueur de coffre-fort du pays : Joe Bang. Le problème, c’est qu’il est en prison…

Pays : Etats-Unis

Année : 2017

Durée : 1h58

Date de sortie en France : 25 octobre 2017

Réalisateur : Steven Soderbergh

Scénario : Rebecca Blunt

Avec : Channing Tatum, Adam Driver, Daniel Craig ...


Fiche
bobine

Jimmy Logan, ancienne gloire du football américain, vit désormais de petits boulots en petits boulots. Engagé sur un chantier du circuit « Charlotte Motor Speedway » en Caroline du Nord, il est licencié en raison d’une blessure non déclarée au genou.

Très remonté et sans le sou, il convainc son frère Clyde, ancien soldat en Irak et amputé d’un bras, de commettre le braquage du circuit. Pour mener à bien leur plan, ils s’associent au spécialiste des chambres fortes, Joe Bang, incarcéré au pénitencier de Monroe. Bref, une belle bande de ” bras cassés “, au propre comme au figuré.

Après avoir usé jusqu’à la corde son concept le plus célèbre, Ocean’s Eleven et ses pénibles suites, Soderberg le réinjecte dans l’Amérique profonde, ce Sud qui l’a vu naître et pour lequel il a toujours gardé une infinie tendresse.

On connaît la passion du cinéaste pour les personnages débrouillards, confrontés à d’impossibles défis, qu’ils surmontent par leur charme et un tout petit peu de chance.

Il faut aussi parler de la générosité avec laquelle Soderberg regarde sa petite bande de rednecks rusés et déterminés : non pas la fausse bienveillance de ceux qui se penchent sur plus bas qu’eux pour leur servir l’aumône cinématographique, mais, au contraire, la plus sincère empathie, celle qui n’exclut ni le mordant ni la lucidité politique au plus près des meilleurs Coen, ni une charge émotionnelle proprement fordienne.

Cette qualité du regard, associée à une écriture particulièrement brillante signée Rebecca Blunt ( que d’aucuns voient comme le paravent du réalisateur ou de son épouse, Jude Asner), fait de Logan Lucky un des meilleurs ” films de casse ” de son auteur.

Sources : Les Inrocks 20 octobre 2017. Télérama 24 octobre 2017.

Regarder la
bande-annonce

Evénement
associé

Dans le cadre du Festival Télérama