So long, my son

jeudi 5 septembre 2019

19:30

Résumé : Au début des années 1980, Liyun et Yaojun forment un couple heureux. Tandis que le régime vient de mettre en place la politique de l’enfant unique, un évènement tragique va bouleverser leur vie. Pendant 40 ans, alors qu’ils tentent de se reconstruire, leur destin va s’entrelacer avec celui de la Chine contemporaine.

Pays : Chine

Année : 2019

Durée : 3h05

Version : VOST

Titre original : Di jiu tian chang

Date de sortie en France : 3 juillet 2019

Réalisateur : Xiaoshuai Wang

Scénario : Xiaoshuai Wang et Mei Ah

Image : Hyunseok Kim

Musique : Dong Yingda

Avec : Wang Jing-chun, Yong Mei, Qi Xi ...

Prix / distinctions : Ours d'Argent du Meilleur acteur et de la meilleure actrice à Wang Jing-chun et Yong Mei

Fiche
bobine

Au début des années 1980, Liyun et Yaojun forment un couple d’ouvriers heureux. Mais un jour, leur fils, un garçonnet d’une douzaine d’années, parti jouer dans le réservoir d’un barrage, se noie.
Brutalement frappé par l’affliction et ramené à la disparition de leur enfant par la simple fréquentation de leurs amis, le couple se heurte à un obstacle plus cruel encore : la ” politique de l’enfant unique ” mise en place par le gouvernement chinois à cette époque…
C’est cette capacité à nouer les fils sur une large trame, permettant de prendre en compte la complexité des événements et la profondeur des destins, qui fait la grande vertu de ce film.
Montrer que l’histoire du pays n’est pas sans conséquences sur l’histoire personnelle des gens. Voir dans le présent un effet des décisions prises dans le passé. Cette fresque familiale bouleversante court sur plusieurs décennies et épouse en creux les évolutions et les bouleversements de la Chine moderne. L’humaniste Wang Xiaoshuai, révélé en 2001 avec Beijing bicycle, signe ici un vrai mélodrame centré sur un couple malmené par les blessures de la vie. Un geste fort et politique dans un pays encore marqué par l’idéologie maoïste où prime le collectif .
L’oeuvre de Wang Xiaoshuai renseigne le spectateur sur la nature complexe d’un pays qui, dans son élan expansionniste, laisse toute une partie de sa population dans une totale confusion sociale, économique et culturelle.

Un film d’une justesse rare. Une réussite totale à ne pas manquer !

Sources: Télérama 3 juillet 2019, Première juillet/Août 2019, Le Monde 3 juillet 2019

Regarder la
bande-annonce