ASSOCIATION CHALONNAISE POUR LE CINEMA

Swallow

jeudi 5 mars 2020

19:00 et 21:00

Résumé : Hunter semble mener une vie parfaite aux côtés de Richie, son mari qui vient de reprendre la direction de l’entreprise familiale. Mais dès lors qu’elle tombe enceinte, elle développe un trouble compulsif du comportement alimentaire, le Pica, caractérisé par l’ingestion d’objets divers. Son époux et sa belle-famille décident alors de contrôler ses moindres faits et gestes pour éviter le pire : qu’elle ne porte atteinte à la lignée des Conrad… Mais cette étrange et incontrôlable obsession ne cacherait-elle pas un secret plus terrible encore ?

Pays : USA

Année : 2020

Durée : 1h34

Version : VOST

Date de sortie en France : 15 janvier 2020

Réalisateur : Carlo Mirabella-Davis.

Scénario : Carlo Mirabella-Davis.

Image : Katelin Arizmendi.

Musique : Nathan Halpern.

Avec : Haley Bennett, Austin Stowell, Elizabeth Marvel, David Rasche…

Prix / distinctions : Prix de la meilleure actrice, festival de Tribeca 2019 Prix spécial du 45ème anniversaire, Deauville 2019


Fiche
bobine

Swallow (avaler en anglais) a le charme vintage d’un drame des années 1950, avec son personnage d’épouse apparemment parfaite, mais aussi le ton contemporain d’une œuvre féministe qui embrasse toute la complexité du XXIè siècle. Le premier long métrage de fiction de Carlo Mirabella-Davis distille un suspense au goutte à goutte, dans une esthétique rose bonbon qui reste longtemps en bouche.
Dans une banlieue huppée de l’Etat de New-York, Hunter pourrait couler des jours heureux aux côtés de son bellâtre de mari, qui vient de reprendre l’entreprise familiale, tandis qu’elle-même met tout son talent à décorer leur belle maison.
Mais, dès qu’elle tombe enceinte, elle s’adonne à une obsession dangereuse et incontrôlable. Pour peindre ce désir compulsif d’ingurgiter des substances non comestibles, le réalisateur s’est inspiré du syndrome de Pica, un trouble du comportement alimentaire qu’il a longuement étudié, avant de mêler cet indice narratif à d’autres ingrédients. Hunter est au premier abord un joli papillon qui s’est fait capturer apparemment sans résister. Devant son mari, ses beaux-parents ou des invités, elle est capable d’afficher le sourire du bonheur, puis de l’éteindre presque aussitôt dans un regard perdu. L’actrice construit un personnage magnétique dont on peine à cerner le trouble et sournoisement, le malaise s’installe.
Ce film se révèle être une œuvre complexe, à la hauteur de son étrangeté, portée par le jeu d’Haley Bennett. Brillamment mis en scène et interprété par des comédiens hors pair, Swallow est une ode féministe à la liberté, au prix qu’il en coûte de la revendiquer, et aux dangers que l’on encourt à défier le statu quo et ses adorateurs, les brûleurs de sorcières de partout ou d’ailleurs. Un film à la fois palpitant et surprenant. Un vrai régal.

 

Sources : Utopia janvier 2020 – Le Monde 15 Janvier 2020.

Regarder la
bande-annonce