Ondine

jeudi 24 septembre 2020

19:00 et 21:00

Résumé : EN SORTIE NATIONALE Ondine vit à Berlin, elle est historienne et donne des conférences sur la ville. Quand l’homme qu’elle aime la quitte, le mythe ancien la rattrape : Ondine doit tuer celui qui la trahit et retourner sous les eaux…

Pays : Allemagne

Année : 2020

Durée : 1h29

Version : VOST

Titre original : Undine

Date de sortie en France : 23 septembre 2020

Réalisateur : Christian Petzold

Scénario : Christian Petzold

Image : Hans Fromm

Avec : Paula Beer, Franz Rogowski, Maryam Zaree...

Prix / distinctions : Ours d'argent de la Meilleure actrice et prix de la Critique Internationale, Berlin 2019

Fiche
bobine

La belle et jeune Ondine, historienne de l’urbanisme, vit à Berlin. Quand Johannes, son amoureux, la quitte, son monde prend l’eau. Mais la vie met sur son chemin la promesse d’une seconde chance quand elle rencontre Christoph, un scaphandrier. La malédiction de l’amour trahi est-elle enrayée ?

Avec Ondine, Christian Petzold réinterprète de manière fascinante le mythe de la mystérieuse sirène éponyme qui ne peut vivre sur terre qu’à travers l’amour d’un humain, quand bien même celui-ci la trahit. On pourrait être a priori surpris de voir le réalisateur allemand s’aventurer dans cette histoire aux accents fantastiques, lui dont l’univers a toujours eu un ancrage réaliste et historique : le totalitarisme (Transit), le traumatisme de la déportation (Phoenix), ou le désir de liberté chez les habitants de la RDA (Barbara).

Or, si Christian Petzold s’adapte avec aisance à un cadre onirique, il reste toutefois fidèle à sa démarche stylistique et thématique. Il fait d’Ondine un personnage dont l’identité et l’activité sont ancrées dans l’Allemagne d’aujourd’hui. Il s’intéresse une fois de plus aux liens qui nous rattachent au passé à travers les travaux de la jeune femme sur la construction de Berlin.
Comme dans ces œuvres précédentes, Ondine parle de l’amour. Mais si dans ces films-là, il s’agissait d’un amour impossible ou détruit, ou encore d’un amour prêt à éclore, cette fois, Christian Petzold met en scène un amour qui naît et perdure dans un monde pourtant désenchanté. Et pour ce faire, il fait une fois encore appel à deux acteurs qu’il connait
bien : Paula Beer (découverte dans le film Frantz) et Franz Rogowski (comédien mais aussi danseur et chorégraphe).
« Quand nous tournions Transit, confie-t-il, je me disais : Ils s’accordent merveilleusement bien, on sent une grande intimité, mais ici ils jouent un amour qui ne peut pas devenir réel. J’aimerais bien leur proposer une histoire d’amour qui va plus loin. »
Conte de fées moderne, Ondine est une œuvre subtile qui immerge le spectateur avec élégance et sobriété dans le monde des mythes, sur les traces d’une héroïne amoureuse qui n’a de cesse de fuir la malédiction.

 

Sources : Dossier de presse – a-voir-alire.com 20 août 2020

Regarder la
bande-annonce